Comme annoncé en Octobre 2010, Google est en train de tester une voiture visant à alléger la concentration du conducteur.

Plus de détails dans la vidéo ci dessous :

If you can see this, then you might need a Flash Player upgrade or you need to install Flash Player if it's missing. Get Flash Player from Adobe.

En regardant cette vidéo, beaucoup de questions fourmillent car cette tendance viendrait remettre en question pas mal d’usages. Ci dessous les 1ers impacts que j’identifierai :

– Quelles seront les facultés requises pour un conducteur : peut on donner son permis à des enfants ou à l’inverse laisser conduire des personnes très âgées (opportunités ou menaces pour les établissements de formation…) ?

– Est ce toujours gênant d’avoir une diminution d’attention liée à la fatigue ou à une consommation d’alcool (un virage de communication pour les acteurs des vins et spiritueux) ?

– Quels services apporter dans le véhicule afin de créer plus de confort et d’échange (s’il y a plusieurs personnes dans le véhicule) : jeux ? Equipements high tech dédiés à la voiture ?…

– Lorsque le conducteur ne sera plus utile, comment repenser l’habitacle pour en faire un vrai lieu de détente ? Travail d’ergonomie des rangements ?

– Les aires de repos deviendraient elles obsolètes ?

– Quel modèle économique pour la police vis à vis des PV liés aux délits de la route ?…

– Comment appréhender les problèmes de sécurité : allégement des contraintes (on retire les ceintures, sièges bébé, airbag…) ? Quid des assurances auto, des carrossiers (heureusement pour eux, l’usure des pièces leur apportera toujours de l’activité)…?

– Pour finir, le système d’autoguidage soulèvera une nouvelle fois des problématiques autour des libertés individuelles…tous les déplacements seront ils enregistrés ?

Enfin…beaucoup de questions qui émergent et qui viendront questionner certaines marques/entreprises…mais il reste encore un peu de temps avant de devoir y répondre vraiment (quoique…) !

Bonne semaine à tous,

P.S : Si vous voyez d’autres impacts : faites en nous part !