Parlez vous ARG€NT ?

Bonjour à tous,

L’article de la dépeche.fr (http://www.ladepeche.fr/article/2011/06/05/1099235-sol-violette-la-monnaie-qui-monte.html) présente une initiative toulousaine visant à proposer une nouvelle monnaie acceptée par un réseau de commerçants. Cette monnaie s’appelle le SOL et vient défendre un commerce solidaire. Un élu toulousaine explique : « Expérimenté jusqu’à la fin de l’année, le sol a un rôle éthique. Il ne remplace par l’euro, il est parallèle. Le but est d’alimenter un fond dédié à la création d’entreprises solidaires ».
D’un point de vue économique, les questions soulevées par la création d’une nouvelle monnaie sont nombreuses (remise en question du rôle des banques et de leur modèle économique, développement de flux monétaires parallèles, modalités de valorisation de cette monnaie à définir…); je laisse le soin aux économistes d’en débattre.

En revanche, je trouve intéressant le travail  d’un point de vue design et son implication quant à la création d’un billet, d’une échelle de valeur, d’un respect de contraintes techniques lourdes…

La lecture de cet article vient renvoyer au « sens » que l’on veut donner à la monnaie et le supplément âme que l’on veut apporter au paiement.
On comprend clairement qu’il y a un enjeu capital à donner un visage à l’argent, lui permettre de s’exprimer différemment…
A chaud, le mélange entre « sens » et « argent » se ressent autour de 3 idées :
1/ ajouter « un + » au paiement
2/ injecter du rêve pour offrir indirectement de l’argent
3/ virtualiser un échange commercial

1/ Ajouter « un + » au paiement

A mon sens, cette quête de « + » lors du paiement a facilité, par exemple, le développement de programme de fidélité  visant à associer à l’acte de d’achat une forme de reconnaissance dans l’enseigne. On vient alors ajouter une couche de valeur à l’instant du paiement.
Le paiement engendre une mécanique de points, de smiles, de tampons…qui en les cumulant donne accès à des réductions, des cadeaux, des services…


D’autres programmes portés par des établissements financiers vont également dans ce sens. Dans cette hypothèse, le programme relationnel est directement connecté au paiement, en ajout des programmes de fidélité mis en place par les enseignes.

2/ Injecter du rêve pour offrir indirectement de l’argent

L’autre tendance forte vient du développement des cartes et coffrets cadeaux.
L’offre élargie de secteur traduit bien l’engouement pour ce type d’article. Afin d’injecter une démarche, une intention, une attention pour les centres d’intérêts de la personne tout en lui laissant le choix (comme s’il s’agissait d’argent), les chèques/cartes/coffrets cadeaux sont très présents (particulièrement à cette époque). On a vu émerger des acteurs tel que Smartbox, Wonderbox ou encore Happytime qui facilite l’accès aux loisirs et à l’évasion.
Le recours a ces solutions permet de laisser le choix à la personne recevant le cadeau tout en matérialisant un objet offert.


3/ Virtualiser un échange commercial

Dans ligne des cartes ou coffrets, je trouve intéressant de suivre la création de monnaie dans des environnements digitaux.
Je pense aux monnaies utilisées dans des univers type « second life » où se créé des modèles d’échange virtuel et ainsi parallèle, créant un sentiment de dépenses différents que dans le commerce traditionnel. Le rapport à l’argent est changé.
Les crédits Facebook viennent également suivre cette tendance…En effet depuis le 14 Décembre sont disponibles, trois modèles différents : 10€, 20€ et une de 10€ exclusivement dédiée au jeu online Facebook Sims.

Ces cartes s’activent au moment du passage en caisse comme les cartes cadeaux iTuneset sont exclusivement dédiées à l’utilisation online sur Facebook pour des social gaming (FarmVille, Sims…).

L’argent n’a donc pas d’odeur mais elle a des tonalités différentes sur les situations et les objectifs.

Et vous qu’est ce que ça vous inspire ? Voyez vous d’autres visages donnés à notre € ?

A bientôt,

This entry was posted in Actus and tagged , , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>