Censure de la pub OPIUM d’YSL, qu’en pensez vous ?

Le magazine 20 minutes nous annonce ce matin que la publicité pour le parfum OPIUM d’YSL est censurée en Angleterre.

L’arrêt de diffusion vient du fait que cette pub représenterait une femme simulant de la prise de drogue. Comme vous le verrez dans la vidéo ci dessous, l’actrice française Mélanie Thierry, est en train de danser sensuellement et de pointer d’un doigt son avant-bras, avant de faire courir lascivement sa main sur son bras. Treize personnes ont porté plainte et ont fait changer d’avis le CSA britannique (l’ASA – Advertising Standards Authority).

If you can see this, then you might need a Flash Player upgrade or you need to install Flash Player if it's missing. Get Flash Player from Adobe.

Au travers de cette situation, on ressent bien la difficulté à maitriser son image de marque lorsqu’elle sort du périmètre de communication souhaité. Les valeurs de glamour, de sensualité ou de féminité peuvent être entachées par ce contexte « juridique » venant cristalliser l’angle de vue des consommateurs. En revanche, des stratégies de viralité viennent nous rappeler que le semblant de « lâcher-prise », plus ou moins maitrisé par la marque, reste particulièrement efficace pour répondre à certains enjeux de développement de territoire de marques.

Selon vous, ce type de censure aura quels effets pour OPIUM ? L’effet d’un boost de visibilité (en raison du débat créé autour de ce parfum) venant servir la marque ou au contraire leur mettre l’étiquette d’une marque trop « dark » qui brisera la magie et l’envie de l’acheter ?

Source : http://www.20minutes.fr/article/662830/economie-un-parfum-yves-saint-laurent-interdit-publicite-royaume-uni



This entry was posted in Actus. Bookmark the permalink.

3 Responses to Censure de la pub OPIUM d’YSL, qu’en pensez vous ?

  1. Carla Lavaste says:

    Quelque chose a du m’échapper…Moi je vois surtout une femme qui danse et, ah oui, pendant 2s on la voit qui pointe son doigt sur le creux de son coude et fait remonter ledit doigt le long de son bras. Big deal. Arrêtons le politiquement correct, la censure crétine décervelée…Si l’on suit le raisonnement des censeurs, les gens qui aiment le parfum Opium vont se droguer après avoir vu la pub? dans ce cas-là allons jusqu’au bout de nos idées et banissons le nom « Opium ». Pourquoi pas le remplacer par « Fleur bleue », tiens?
    Ceci dit je pense que si effet de cette censure il y a, cela surement au bénéfice de la marque. Cela fait parler d’elle, fait encore mieux connaître le parfum et je suis prête à parier que les consommateurs de ce parfum ne vont pas suivre l’arrêt du tribunal anglais.

  2. Cécile says:

    Je ne vois rien d’extraordinairement choquant dans ce film non plus. J’avais trouvé le spot du parfum « Parisienne » plus dérangeant dans la mesure où il était régulièrement diffusé à une heure de grande écoute alors qu’il n’aurait pas dépareillé dans une bande annonce pour un film de Marc Dorcel… Mais peut-être que ce film avait également été censuré par la TV britannique ? Bref pour revenir au film d’Opium, ma critique irait davantage à la faiblesse du film en lui-même qui me parait bien loin du concept de la marque lancée dans les années 70 par YSL. Cette chorégraphie bizzare sur une musique saccadée et très peu sensuelle me fait davantage penser à un délire de femme qui souffrirait d’une pathologie mentale qu’à une danse évoquant le désir, la lascivité, le plaisir et tutti quanti… Interdit ou pas, ce spot donne-t’il vraiment envie d’adhérer à la marque et d’acheter ce parfum ? Pour moi, la réponse est non. Quant au claim de fin : « Je suis ton Obsession », je pense que les créateurs du parfum homonyme de Calvin Klein se réjouissent chaque jour de cette publicité indirecte et gratuite !!

  3. C-dric says:

    Toute censure donne une image négative à une marque.
    Cette pub est jolie, son interdiction fait que je ne l’achèterai pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>