En jouant toute la journée, comment nous divertirons nous ?

Bonjour à tous,

A l’occasion d’une visite au salon Actionaria 2012, j’ai été impressionné par les concepts de jeux proposés sur les stands des entreprises cotées au CAC40. La finalité est simple : attirer l’attention des visiteurs grâce au dynamisme et à l’impact des images diffusées sur les écrans puis en l’essayant de donner envie aux potentiels actionnaires de découvrir, au travers du jeu réalisé spécifiquement pour l’entreprise, les produits, leur histoire et leurs perspectives…Ce n’est pas nouveau, le jeu permet d’échanger de manière décomplexée et ludique tout en portant un contenu riche.

Ce constat confirme la tendance de la gamification. Lorsqu’il est conçu pour répondre à des enjeux de marque, le jeu est désormais omniprésent et cela s’accélère avec l’envie de répondre aux attentes de communication de la génération Y.

Le succès du social gaming a entrainé des initiatives dans tous les domaines :

Quelques exemples dans la Santé :
- HealthTap, situé à Palo Alto en Californie, a développé un site web où les médecins peuvent créer un profil, où la visibilité du profil se fait au dépend du nombre de réponses données par rapport aux questions posées par les patients. Plus le médecin répond aux questions, plus il gagnera de points et plus sa visibilité au grand public sur le site augmente et donc accroit son nombre potentiel de patients (plus d’infos : ici)

- La solution proposée par Oral B pour inciter à mieux se laver les dents (détails : ici):

- ou enfin Foodzy pour faire son régime en s’amusant (+ d’infos : ici)
 Quelques exemples dans le travail :

-  un environnement tel que Rypple favorise les échanges et la dimension sociale entre les    membres d’une entreprise. L’attribution de points et de badges permet d’avoir une couche de « game » décomplexant les interactions (+ infos : ici).

- ou encore le révélateur de talents de l’Oréal visant à enclencher un process de recrutement avec les étudiants en recherche d’emplois (+ d’infos : ici)

Pour la consommation :
- L’exemple du jeu Pizza Hero réalisé par Domino’s Pizza est assez sympa ! A vous de réaliser votre pizza sous Ipad !

If you can see this, then you might need a Flash Player upgrade or you need to install Flash Player if it's missing. Get Flash Player from Adobe.

- L’exemple de Fanta et son social game, King of the Park, est également assez parlant (plus d’infos : ici)

Pour l’enseignement :
- l’exemple de la Khan Academy permet de voir les mérites du jeu pour stimuler l’apprentissage. Ce site est supporté par la fondation Bill et Melinda Gates. Apparemment, la recette semble faire ses preuves puisque certaines écoles californiennes utilisent déjà la plateforme (+ d’infos : ici).- Dans ce répertoire, la liste de jeux de stimulation cérébrale est très longue…tout y passe : la mémoire, les réflexes, la logique, le langage…
Je vous laisse découvrir l’offre d’HappyNeuron (ici)

Pour l’écologie :
- L’ordinateur de bord de la Nissan Leaf est enrichi d’un principe de jeu. En effet, en ayant un comportement responsable, le conducteur peut voir ses économies d’énergie par rapport aux voitures voisines et recevoir des médailles virtuelles.
- RecycleBank attire les clients en leur offrant des points pour prendre des mesures écologiques comme le recyclage, les économies d’énergie (plus d’infos : ici).

Pour le sport :
- l’exemple le plus brillant serait Nike +. Ils ont réussi à apporter une nouvelle dimension   à la course à pied et faire de la ville un véritable terrain de jeu collaboratif !
If you can see this, then you might need a Flash Player upgrade or you need to install Flash Player if it's missing. Get Flash Player from Adobe.

- Le dernier secteur exploré sera celui du divertissement avec les perspectives de la TV connectée. Dans ce cadre l’exemple d’Heineken donne un bon aperçu (nous avions réalisé un précédent billet sur cet exemple : ici).

If you can see this, then you might need a Flash Player upgrade or you need to install Flash Player if it's missing. Get Flash Player from Adobe.

- certaines initiatives ont également été tentées sur des émissions de télé-réalité telles que KohLanta. Le joueur pourrait choisir son candidat préféré et jouer avec en influençant certain de ses choix, allant à s’en servir comme d’un Sims. Ainsi on ne se contente pas d’un vote unique en fin d’émission mais on dicte en permanence la conduite du participant.

En suivant les actualités, on peut se demander si la politique ne sera pas le prochain secteur « gamifié », pas très loin d’un SimCity…

La liste de secteurs en pleine « gamification » est longue. Si vous avez d’autres exemples, n’hésitez pas à les partager.

A bientôt,

This entry was posted in Actus and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>